À toi Chloé, notre pépette, notre louloute.

Chloé
Chloé

Deux semaines maintenant que tu nous a quitté. A quatre jours de tes quatorze ans

Tu es arrivée chez nous en septembre 2007 toute craintive et peureuse.
Lorsque nous parlions trop fort, tu te couchais par terre et parfois tu te faisais pipi dessus tellement tu avais peur.
Lorsque Bobby te tournait autour, tu te couchais aussi par terre.
Tu te jetais sur la nourriture comme une affamée.

Depuis tu nous as adoptés.
Tu es devenue câline et affectueuse. Toujours à venir chercher les caresses.
Ton caractère nonchalant à la maison et le chien de traîneau que tu devenais lorsque nous nous promenions nous ont conquis.

Quatorze ans de douceur, de joies, de soucis parfois, et de bonheur…

La caresse du soir que tu venais chercher, lorsque nous étions couchés, allongée sur ma poitrine me manque déjà.
L’espace vide au pied du lit me rappelle sans cesse ton absence.

La maison est vide depuis ton départ, un vide immense a pris la place de ta joie de vivre.

Ton collier se trouve toujours dans le panier de l’entrée ; chaque jour je les vois, nous n’avons pas encore réussi à le déplacer, comme si le ranger t’éloignait encore un peu plus.

Nous avons tenu contre nous jusqu’à ce que tes yeux se ferment pour la toute dernière fois, nous avons été forts pour toi, mais nous n’avons pas pu empêcher nos larmes de couler, nos lèvres de trembler. Tu as toujours été là pour nous, nous te devions au moins cela, rester à tes côtés jusqu’à la fin de ta trop courte vie, te rassurer avant ton départ pour ce long voyage sans retour.

En partant au paradis des chiens, tu as emmené une partie de nos cœurs. Tu fais partie de tous nos souvenirs, tu apparais sur la plupart de nos photos de famille.

Pour nous, tu n’étais pas juste un chien, tu faisais partie de notre famille, comme un membre à part entière. Je crois qu’avec nous, tu as eu une belle vie, tu n’as jamais manqué d’amour, et cela me console un peu.

Nous t’aimons ma pépette, ta patte est gravée à tout jamais dans nos cœurs.

Au revoir Chloé !

FacebooktwitterFacebooktwitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.